Comment se passe les élections municipales ?

Vous avez 18 ans et plus, vous êtes inscrit sur les listes électorales de votre commune, que vous soyez en outre-mer ou en métropole, en tant qu’électeur, vous êtes appelé aux urnes. Les 15 et 22 mars 2020 auront lieu les prochaines élections municipales. Le premier tour pour le dimanche 15 mars 2020 et le second tour pour le 22 mars 2020, a annoncé le ministère de l’intérieur à la date du 16 juillet 2019. Si vous êtes dans l’incapacité de vous déplacer, vous pouvez voter par procuration.

A quel moment doivent se déclarer les candidats et qu’en est-il de la déclaration de leurs patrimoines ?

Tous les candidats se présentant aux prochaines élections municipales, peu importe l’envergure de la commune, sont dans l’obligation de déposer leurs candidatures au niveau de la préfecture. Le   dernier délai de dépôt a été fixé le 27 février 2020. Pour les communes constituées de moins de 1000 habitants, le renouvellement de candidature pour un hypothétique second tour n’est pas nécessaire. Par contre, les candidats des autres communes doivent déposer leurs candidatures pour le premier et le second tour. A partir de la mise en application des lois à la date du 11 octobre 2013, les élus des communes ayant 20 000 habitants et plus ainsi que les adjoints aux maires des communes de 100 000 habitants et plus, se doivent de déclarer leurs intérêts et leurs patrimoines au niveau de la Haute autorité de la transparence de la République.

Comment fonctionne le scrutin ?

Les conseillers municipaux sont élus au suffrage universel direct. Le maire de la commune est élu par le conseil municipal. Le déroulement du scrutin dépend de l’envergure de la commune. Pour les communes de plus de 1000 habitants, le mode de scrutin appliqué est celui proportionnel de listes constituées de deux tours accompagnés de prime majoritaire. Si au premier tour, une liste gagne la majorité absolue, il lui est attribué 50 % des sièges. Voilà la prime majoritaire. L’autre moitié est répartie proportionnellement aux listes ayant gagné plus de 5 %. On organise le second tour, si aucune liste n’a obtenu la majorité absolue. Pour les villes avec moins de 1000 habitants, le mode de scrutin majoritaire plurinominal à deux tours s’applique. Dans ce cas, les voix ne sont pas calculées par liste mais par candidat. Les candidats ayant obtenu 25 % de voix et plus au premier tour sont placés au conseil municipal. Les candidats obtenant le maximum de voix au second tour sont placés dans les sièges restants.

Le vote blanc compte-t-il lors de l’élection municipale ?

Les votes blancs sont annexés et décomptés au procès verbal durant les élections, cela, depuis la loi de 2014. Lors des présidentielles de 2017, le premier tour a compté à peu près 660 000 votes blancs et le second tour près de 3 millions.

Comment fonctionne le parlement français ?