Comment beneficier d’une chaudière à 1 euro ?

chaudiere

Dédiée aux ménages très modestes, la chaudière à 1 euro permet de financer le remplacement de chaudière à fioul ou à gaz de manière symbolique. Ce dispositif implique d’opter pour une chaudière gaz à condensation. Celle-ci étant plus performante et plus écologique. Les bénéficiaires doivent pourtant respecter certaines clauses.

Les personnes et ménages éligibles au dispositif

La chaudière à 1 euro s’adresse aux propriétaires occupants d’une habitation individuelle de plus de 15 ans souhaitant procéder à un changement de chaudière. Les bénéficiaires doivent s’engager à remplacer leur chaudière traditionnelle ou basse température par un système à condensation. Cette aide est principalement dédiée aux foyers à revenus très modestes définis par les plafonds de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah). Pour les personnes qui vivent seules, leurs revenus annuels doivent être en dessous de 20 470 € en Ile-de-France et en dessous de 14 790 € en province. Pour un foyer de trois personnes, les seuils maximums sont fixés à 36 080 € en Ile-de-France et à 26 013 € dans les autres régions, contre 48 198 € en Ile-de-France et 34 784 € en province pour les ménages de cinq personnes. Cependant, si le foyer dépasse les seuils fixés tout en faisant partie des ménages modestes, ils peuvent bénéficier des privilèges du dispositif moyennant une quote-part à charge de 500 €.

Sachez que la chaudière à un euro est un système de financement composé de deux aides, à savoir l’Aide Habiter Mieux Agilité et la Prime Coup de Pouce. La première permet aux ménages de financer la moitié des travaux et l’installation de la nouvelle chaudière. La seconde est une prime de 1 200 €. Elle vise à couvrir le projet de rénovation du système de chauffage comme une chaudière à granulé.

Les démarches obligatoires pour obtenir la chaudière à 1 euro

Comme les formalités relatives au crédit d’impôt chaudière, les démarches à faire pour l’obtention de la chaudière à 1 euro ont été simplifiées pour faciliter la tâche aux bénéficiaires. Elles ont fait l’objet d’une révision par les fournisseurs d’énergie et tous autres les acteurs du système. Ces entités ont dépensé leur savoir en faveur des particuliers.

Les foyers éligibles au dispositif doivent, dans un premier temps, collaborer avec un fournisseur qui adhère à la chaudière à 1 euro. Ils bénéficieront ensuite d’une prise en charge des procédures administratives afin d’obtenir l’aide de l’Anah. Les particuliers n’ont pas à payer une quelconque avance sur les frais. La prime CEE coup de pouce (reçue par l’énergéticien au profit du bénéficiaire) et la subvention versée par l’Anah sont déduites du devis de mise en œuvre de la pompe à chaleur ou de la chaudière. Notez que le fournisseur chauffagiste doit faire partie d’un réseau de professionnels agréés Qualipac ou Qualigaz et être labellisé RGE. La dépose de l’ancienne chaudière ainsi que le modèle (ou la marque) du nouveau système de chauffage doivent figurer sur la facture d’installation de la nouvelle chaudière.

Remplacer sa chaudière par un système écologique et performant

La chaudière à gaz à condensation est privilégiée dans le cadre de la chaudière à un euro. Elle fait preuve d’une Haute Performance Energétique (HPE). Ce système est conseillé à la place de la chaudière basse consommation et la chaudière à fioul. Hormis les conditions de ressources, des critères techniques sont à respecter pour bénéficier de l’aide liée à la chaudière à 1 euro. La chaudière HPE doit aussi intégrer un régulateur thermique. Celui-ci doit être de classes 4, 5, 6, 7 ou 8. La puissance thermique de l’appareil ne doit pas excéder 70 kW. En outre, la chaudière doit afficher un rendement énergétique supérieur ou égal à 92 %.

Une grande gamme de bijoux pour femme
De nouvelles recettes pour un déjeuner délicieux