Quel plafond de revenu pour toucher les allocations familiales ?

La Caisse d’Allocations Familiales est un organisme qui agit sur les appels publics en faveur des allocataires. En effet, les raisons pour lesquelles les personnes peuvent la contacter sont multiples : information, aide, compréhension de leurs droits et intérêts. Ces organismes s’emploient à soutenir les personnes (familles et enfants) par des conseils, des aides au logement, des allocations et des aides législatives. La Caisse d’allocations familiales a été créée en 1945 et il existe aujourd’hui plus de 1700 centres prêts à vous accueillir pour faire valoir vos droits. Actuellement, 50% de la population française est concernée par leurs services. Si vous avez également besoin de contacter la Caisse d’allocations familiales, le téléphone est le meilleur moyen.

Les allocations familiales : de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que l’on entend par « allocations familiales » ? Les allocations familiales au sens strict sont des aides financières destinées aux personnes ayant au moins deux enfants à charge âgés de moins de 20 ans, sous conditions de ressources (premier enfant dans le secteur de l’outre-mer). Le terme « allocations familiales » est souvent utilisé à tort pour désigner d’autres prestations familiales telles que l’allocation familiale de logement, l’allocation de parent isolé et l’allocation parentale d’éducation.

Quel est le montant de l’allocation familiale ?

Le revenu annuel de l’allocation familiale dépend du revenu des deux conjoints. Le montant de base pour deux enfants varie de 33,02 à 132,08 euros, en fonction des revenus du couple. Si le deuxième enfant a plus de 14 ans, attendez-vous à une augmentation de 16,51 à 66,04 euros. A noter que la Caf, responsable des allocations familiales, comptabilise le montant des allocations familiales à partir des revenus déclarés au fisc par le bénéficiaire.

Pour plus d’informations, veuillez consulter cette page

Relais assistantes maternelles : comment fonctionnent-ils ?

Lancé par la Caisse Nationale d’Allocations Familiales, le Relais des Assistantes Maternelles fournit des informations sur les modes d’accueil des enfants selon les principes fondamentaux de neutralité, de gratuité et d’universalité. Les relais assistantes travaillent en étroite collaboration avec les coéquipiers actifs dans le secteur de la Petite Enfance, comme ceux qui gèrent les agréments des assistantes maternelles notamment, ou les équipements de proximité tels que les ludothèques, les centres sociaux, les centres de loisirs ou les crèches. La mission du RAM doit être en adéquation avec les politiques locales de la petite enfance. Les assistants maternels (RAM) sont pour leur part gérés par des collectivités locales (communautés communales ou communales), des centres communaux ou intercommunaux d’action sociale, ou par des associations, des communes ou des administrations publiques. Ils sont proposés par des spécialistes de la petite enfance. La Caisse d’Allocations Familiales sert d’appui technique et méthodologique à chaque projet de création d’un Relais Assistante Nounou et à son conseil d’administration, qu’elle valide ou non les projets opérationnels du RAM.

Quel est l’objectif des Relais Assistantes Maternelles ?

Les relais assistantes maternelles ont pour vocation d’être un lieu de rencontre et d’échange pour les parents, les nounous et les professionnels de la petite enfance (éducateurs, etc.). En principe, les RAM proposent des temps de rencontre collectifs, mais aussi des temps individuels pour que les parents puissent s’informer sur le modèle de rémunération de la nounou, les démarches administratives ou les aides financières nécessaires à l’embauche d’une des nounous. Pour les parents ou futurs parents, le RAM propose des conseils et des informations gratuites sur tous les modes de garde disponibles dans leur secteur de résidence. Ils peuvent par exemple trouver une liste de baby-sitters agréés, mais aussi s’informer sur les conventions collectives de ces professionnels de l’enfance et sur les droits et obligations de ces assistants employeurs. Les assistants maternels bénéficient d’un soutien et d’un accompagnement en RAM dans leur pratique quotidienne auprès des enfants. Ces professionnels de la petite enfance peuvent accéder à leurs démarches et les partager.

Comment contacter la CAF ?

Vous pouvez joindre la CAF de plusieurs manières : vous pouvez vous rendre à l’agence la plus proche de chez vous, ou vous pouvez contacter la CAF par courrier, par e-mail ou par téléphone. La dernière méthode est toujours la plus rapide car la réponse est instantanée. Chaque service de la Caisse d’allocations familiales dispose de plusieurs numéros de téléphone. Vous devez appeler celui qui correspond à votre lieu de résidence. Vous pouvez obtenir l’annuaire téléphonique sur le site du renseignement téléphonique. En outre, le serveur vocal est disponible 24 heures sur 24 et vous permet d’obtenir diverses informations de base telles que les paiements, les demandes de crédit ou les certificats, etc. Vous pouvez également faire appel à un conseiller pendant les heures d’ouverture.

Heures d’ouverture de la CAF

Pour de plus amples informations sur vos droits, veuillez vous référer directement aux numéros de téléphone de la CAF. Pour ce faire, vous devez généralement appeler pendant les heures de bureau (du lundi au vendredi, de 9h à 16h). Cependant, chaque service a ses propres horaires. D’une manière générale, les temps d’attente peuvent être plus ou moins longs selon les heures de pointe. Ainsi, si vous appelez avant 10h ou après 15h, ce sera mieux et le réseau ne sera pas aussi encombré. Il est également préférable d’éviter certaines périodes du mois, comme le versement des primes de Noël, la rentrée des classes, etc.

Faire-part de naissance : quand l’envoyer ?
Pourquoi les tarifs réglementés de vente d’électricité sont-ils supprimés ?