Comment devenir aide-soignante ?

Une aide-soignante est sous la responsabilité d’un infirmier ou d’un médecin. Sa mission est de veiller au confort et à l’hygiène du patient. Comment devenir une bonne aide-soignante ? Quels sont les devoirs qui l’attendent ? Et comment trouver une formation ? Cet article va vous donner la réponse.

Comment devenir aide-soignante ?

Si vous souhaitez devenir une aide-soignante, il faut avoir un diplôme d’État d’Aide-soignante (DEAS) niveau V obtenu après une formation de 10 et 18 mois suivis de plusieurs jours de stages obligatoires. Dans la formation, la communication, les règles d’hygiène et la propreté, les soins et l’accompagnement des patients sont les bases de l’apprentissage. Mais pour accéder à la formation, vous devez réussir au concours d’entrée annuel. Ce concours est formé de deux types d’épreuves : une épreuve écrite de 2 heures, une épreuve orale qui se base sur des questions à propos du secteur socio-médical et des motivations. Il existe plusieurs centres de formation qui offrent des cours préparatoires avec une durée de deux mois pour participer au concours d’entrée.

À part la formation, vous pouvez aussi obtenir le DEAS par la validation des acquis d’expérience (V A E) à condition que vous ayez 3 ans d’expérience minimum dans le domaine.

Quelles sont les tâches d’une aide-soignante ?

L’aide-soignante peut travailler dans une clinique, dans des résidences médicalisées, dans des centres par association de santé ou encore dans des hôpitaux. Son travail consiste à faire un appui humain indispensable. L’aide-soignante doit veiller à la propreté, à la distribution des repas et à donner des conseils aux patients. C’est une assistance psychologique et humaine. Même si une aide-soignante ne fait pas de soin médical, il est impératif qu’elle connaisse quelques démarches inévitables comme le changement de pansements, prises de température et les mesures du rythme respiratoire et de la pression artérielle. Pour être une aide-soignante, il faut avoir une grande disponibilité.  Il est possible que vous travailliez pendant la nuit, le week-end et les jours fériés. C’est une profession qui n’offre pas de temps mort, il nécessite alors une très bonne condition physique. Ce métier demande aussi un sens de l’écoute, une qualité de communication et un sens d’initiative pour améliorer les conditions de vie des patients. L’aide-soignante accompagnera son patient dans sa vie quotidienne comme l’hygiène corporelle, assistance aux déplacements, aide dans la prise de repas et goûter. Il est parfois utile de donner un appui moral pour certains malades.

L’aide soignante doit surveiller l’état de son patient et vérifier s’il existe des changements de son état de santé en général pour qu’elle puisse prévenir tout de suite le médecin en cas de situation critique. Ceci consiste aussi à contrôler les principes vitaux du malade et à veiller si les appareils médicaux fonctionnent normalement.

Comment financer sa formation d’aide-soignante ?

La formation est ouverte à toute personne âgée d’au moins 17 ans, sans diplôme exigé. Bien sûr, c’est une formation payante qui coûte au moins 1200 euros. Dans plusieurs régions, la formation est entièrement financée par le conseil régional. Les demandeurs d’emploi qui s’inscrivent à Pôle emploi peuvent avoir une prise en charge à 100 % de la formation après une étude de situation de la personne concernée. Si vous souhaitez connaitre comment obtenir un financement de votre formation, demandez à un conseiller à Pôle emploi.