Guide en ligne sur l’autofinancement d’entreprise

L’autofinancement, aussi appelé financement interne, est l’ensemble des ressources propres qu’une entreprise investit en elle-même, sans sources externes de financement. C’est l’un des financements les plus intéressants pour toute entreprise car il s’agit de se financer sans contracter d’emprunt ni demander d’augmentation de capital aux associés, en se dispensant de toute ressource financière extérieure.

Qu’est-ce que l’autofinancement ?

L’autofinancement est le résultat de la création de ressources financières par la propre unité de l’entreprise. Pour une société, l’autofinancement consiste à réinvestir les ressources qu’elle génère dans son propre développement futur. De cette façon, les investissements d’une entreprise ne dépendent pas d’acteurs externes, comme une banque ou des partenaires capitalistes. Une bonne stratégie de financement interne permet à l’entreprise de se développer sans avoir besoin de nouveaux tours de financement externes, uniquement grâce à sa croissance naturelle et durable. En comptabilité, on retrouvera l’autofinancement dans le patrimoine car il fait partie des ressources propres de l’entreprise qui n’ont pas été distribuées. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Types d’autofinancement

Selon la finalité de l’autofinancement, on peut différencier deux types d’autofinancement: -L’autofinancement de la maintenance: c’est la méthode qui vise à maintenir la capacité productive d’une entreprise. Il n’envisage pas une expansion des ressources. L’autofinancement d’enrichissement : il constitue un accroissement des ressources de l’entreprise. C’est ce qui vous permet d’investir à nouveau dans l’entreprise, afin de générer plus tard des bénéfices plus importants. D’autre part, on peut aussi distinguer selon la nature de l’autofinancement : Autofinancement de l’activité ordinaire : c’est le financement interne généré par l’activité habituelle de l’entreprise ; achat et vente de produits, prestation de services, entre autres. -Autofinancement d’une activité extraordinaire : c’est l’autofinancement produit par la liquidation d’actifs, comme la vente d’un bien immobilier, par exemple. L’auto financement de l’entretien est un autofinancement résultant de l’épargne face à des circonstances futures d’incertitude. Principalement, il faut différencier deux types d’autofinancement de l’entretien. Les amortissements sont le processus par lequel la dépréciation d’un actif est calculée et enregistrée, généralement des machines et du matériel informatique. Que ce soit du fait de l’usure ou du risque de panne, tout actif corporel a une date d’expiration indéterminée, le processus d’amortissement permet de considérer l’usure périodique de la valeur de l’actif comme coût de production. Par exemple, si la valeur d’un équipement informatique est de 10 000 euros et qu’il est prévu qu’il devra être renouvelé dans cinq ans, un amortissement annuel de 2 000 euros sera effectué jusqu’à ce que la valeur comptable soit de 0. Avec les remboursements annuels est généré un fonds d’amortissement, un compte d’épargne qui servira à autofinancer le renouvellement du patrimoine.

Autofinancement VS. Financement propre

Il est important de différencier les notions de financement entreprise propre et d’autofinancement entreprise (ou financement interne, ce qui revient au même). Le premier comprend toutes les ressources de financement qui proviennent des ressources de la société, y compris les augmentations de capital des actionnaires. Alors que l’autofinancement ne concerne que ceux générés par l’activité de l’entreprise. L’autofinancement fait partie du financement propre. Conseils : pourquoi s’autofinancer ? Parmi les avantages du financement interne, on peut citer :

La réduction des coûts financiers : parvenir à un modèle d’autofinancement qui prévient les risques futurs (maintenance) et permet l’expansion d’une entreprise (enrichissement) conduira à une réduction significative des dépenses de financement externe. En effet, ce type de financement n’a aucun coût direct, vous n’aurez pas à payer d’intérêts ni de commissions.

Plus d’autonomie : la structure financière de votre entreprise sera plus pérenne dans le temps et sera plus solvable en situation de crise.

La solvabilité : avec l’autofinancement, vous montrez aux investisseurs ou créanciers potentiels que l’état de votre entreprise est stable et rentable. Plus facile à obtenir que des ressources externes : avec l’autofinancement, vous n’avez besoin de l’approbation d’aucune banque pour effectuer un investissement.

Pourquoi offrir des cadeaux d’entreprise?
Comment devenir un bon commercial et réussir dans la vente ?